En 1983 l’Organisation mondiale de la Santé recommandait aux autorités médicales de tous les pays d’intégrer la naturopathie
aux services de santé publique.


La naturopathie : Une approche ancestrale.

Pour mieux comprendre ce qu’est la naturopathie, il est utile de rappeler ses origines qui remontent à 2 500 ans. Cette pratique se rattache à la tradition médicale de la Grèce antique. Elle s’inspire du « Corpus hippocratique » : la base de la médecine occidentale. Son approche considère que la maladie provient d’une mauvaise élimination des déchets ou un apport trop important en toxines.

Selon Hippocrate, les 5 principes de la pratique du naturopathe sont :
– « D’abord ne pas nuire »,
– « La nature est guérisseuse »,
– « Identifier et traiter la cause »,
– « Détoxifier et purifier l’organisme »
– « La naturopathie enseigne ».

En 1902, Benedict Lust (1870-1945), médecin, ostéopathe et chiropraticien, inaugure la première école de naturopathie. Dès lors on y enseigne l’’hydrothérapie, l’herboristerie, la nutrition, la physiothérapie, la physiologie, la psychologie…

Depuis 1978, la naturopathie est référencée par l’OMS. Cette branche est reconnue dans plus de dix pays européens sous conditions. Parmi celles-ci : le naturopathe ne revendique pas le titre de « docteur en médecine ». Il ne doit procéder à aucun diagnostic et n’invite jamais à interrompre un traitement médical en cours. Pour autant, la naturopathie n’est pas encore reconnue officiellement en France.


Une approche holistique.

L’origine d’une maladie est Multi-factorielle. Par conséquent, le naturopathe prend en compte le patient dans toutes ses dimensions : physique, psychique, émotionnelle, énergétique et spirituelle. L’exploration de tous ces domaines permet de retrouver la ou les causes du déséquilibre.

Tandis que nous pensons être en bonne santé, certaines maladies se préparent parfois en silence pendant des années dans l’organisme. Sitôt le déséquilibre trop important, elles se déclarent alors.

En cas de maladie déclarée, la médecine institutionnelle elle, agit sur l’environnement ou sur le virus pour retrouver l’équilibre et la santé.

La naturopathie a une action pour accroître sa vitalité, mobiliser ses forces intérieures et rétablir l’équilibre; la santé est retrouvée. Aussi, l’équilibre est plus durable en prenant en compte les deux éléments nécessaires à la santé : soi et l’environnement. Ainsi la capacité à faire face aux agressions quotidiennes est plus grande.

La consultation avec votre naturopathe permet, non pas de soigner la maladie ou le trouble, mais de renforcer la résistance de la personne et d’analyser les situations en amont des symptômes. Cela permet d’envisager son trouble sous un autre angle, de prendre du recul et de se responsabiliser face à celui-ci. Cette discipline ne remplacent pas les autres approches (mesures psychologiques, éducatives et sociales, traitements médicaux, etc.) mais leur est complémentaire.


La naturopathie : Une approche naturelle

La naturopathie est une discipline de santé qui permet de renforcer le terrain de bonne santé de l’individu par l’emploi des techniques de soins naturels tels que : l’alimentation saine, les produits naturels à base de plantes, les techniques de relaxation, les fleurs de Bach, les techniques énergétiques…

Les techniques utilisées par votre naturopathe visent à réveiller votre médecin intérieur. En stimulant votre énergie, vous pourrez retrouver votre capacité d’auto-guérison et de régénérescence.

Ni médecin, ni guérisseur, le naturopathe est avant tout un Hygiéniste.

Pierre Valentin Marchesseau