Notre immunité protège notre organisme, or nous ne sommes pas tous égaux face aux agressions extérieures. La différence se jouerait essentiellement sur le plan des habitudes de vie.
Et si l’on profitait du confinement pour prendre soin de nous et de notre santé ?


Zoom sur 7 manières de booster nos défenses immunitaires.


Gérer le stress

Selon de nombreuses études, le stress nous rend plus vulnérable aux virus et infections. Le cortisol, hormone secrétée quand on est stressé, désorganise notre immunité. Il existe heureusement des solutions simples pour le diminuer.

  • Boire des tisanes tranquillisantes pour le système nerveux : Mélisse, Aubépine, Camomille, Verveine… Faites le tour de vos placards ou de vos jardins pour les plus chanceux. Sinon lors de vos prochaines courses en magasins bio, vous pourrez vous approvisionner.
  • Pratiquer la cohérence cardiaque qui est un exercice de respiration que vous pouvez effectuer pendant 5 minutes 3 fois par jour. Vous pouvez télécharger des applications gratuites sur vos téléphones, comme RespiRelax, pour vous guider. A savoir que 5 minutes de respiration calment le système nerveux durant 4h.
  • Prendre du magnésium de bonne qualité pour vous tranquilliser. En effet, le magnésium constitue l’alimentation de nos cellules nerveuses. Tous les magnésiums ne se valent pas en terme d’assimilation, je vous conseille donc d’opter pour un bisglycinate ou un glycérophosphate.


Faire une activité physique régulière

Certaines composantes immunitaires sont stimulées par l’activité physique.

  • Continuer de bouger : sport, jardinage, danse… Les Coachs sportifs se mettent aussi au télétravail et offrent des suivis individualisés.
  • Tester des nouvelles activités comme le yoga. Les vidéos mises en ligne gracieusement fleurissent sur des plateformes comme YouTube en cette période de confinement.


Prendre soin de notre flore intestinale

Aussi appelée microbiote, elle joue un rôle de bouclier face au virus et concentre 60% de nos cellules immunitaires.

  • Pour la chouchouter, consommer les aliments dits « prébiotiques » : nourriture du microbiote. L’oignon, le miel, les céréales complètes, les légumineuses, et bien sûr, les fruits et légumes frais en sont riches.
  • Prendre des probiotiques si vous en avez en stock chez vous. Sinon, demander conseil à votre pharmacien afin qu’il vous oriente vers des probiotiques de qualité.


Mettre à l’honneur les plantes et aliments « protecteurs »

Certaines plantes et aliments sont efficaces pour stimuler notre immunité.

  • Du coté alimentaire, privilégier l’ail qui est antibactérien ou le gingembre qui apporte un bon coup de boost aux organismes fatigués ou affaiblis.
  • Prendre des tisanes de sureau qui est un excellent antiviral. Vous en trouverez en magasin bio, sinon le thym est une bonne alternative.
  • Consommer des produits de la ruche : pollen, propolis ou gelée royale. 
  • Prendre deux gouttes d’huile essentielle antivirale en interne par jour dans une cuillerée d huile. Si vous avez de la ravintsara chez vous: très bien. Sinon les HE de Saro, Marjolaine à Coquille et Niaouli sont également d’excellentes antivirales.
  • Si vous désirez vous complémenter en plante pour booster votre immunité, opter pour le cassis, l’échinacée, le cyprès ou le sureau.


Faire le plein de micronutriments et vitamines

Si les vitamines C et D sont réputées pour soutenir notre immunité, bien d’autres micronutriments restent essentiels.

  • Si vous mangez tous les jours des fruits et légumes frais, vous n’aurez à priori pas besoin de vous supplémenter en vitamine C. Régalez vous de kiwis, mandarines, oranges, coulis de cassis, radis, persil…
  • La vitamine D nous fait souvent défaut l’hiver. L’huile de foie de morue, les poissons gras, le jaune d’œuf et la margarine vous en procure mais une complémentation s’avère souvent nécessaire. Si vous êtes enclin à être en déficit de Vitamine D, c’est le parfait moment pour refaire une cure.
  • Apporter du Zinc qui stimule les cellules impliquées dans l’élimination des germes. Vous pouvez en trouver dans les poissons, viandes et céréales complètes. Si vous avez déjà réalisé une cure sur conseil de votre médecin ou naturopathe, la situation est opportune pour la renouveler.
  • Faire le plein de vitamines et micronutriments divers : Privilégiez des aliments bruts et complets et manger des légumes à chaque repas (frais ou congelés– faites du mieux que vous pouvez). Consommez les autant que possible  « Al dente » (temps de cuisson court) même pour les soupes, que vous pourrez ensuite congeler si vous désirez faire un peu de stock.
  • Apporter des graines germées – vous pouvez faire germer toutes les graines, même des lentilles, du quinoa ou encore du sarrasin. C’est très simple et peu contraignant. Je vous ai fait un micro-tuto sur Instagram et de nombreux conseils se trouvent facilement sur Internet.


Privilégier les protéines

Les protéines apportent de la matière première pour réaliser nos anticorps.

  • Il est judicieux d’apporter des protéines à tous les repas et si possible dès le matin (animales ou végétales). En cette période où nos déplacements sont restreints, opter pour des conserves de poissons est une excellente idée: Sardines, maquereaux, thon par exemple


Faire le point avec un professionnel de santé

Une belle opportunité d’être guidé pour déceler les carences éventuelles et adopter les bons réflexes.


Votre cabinet de naturopathie reste ouvert en ligne pendant cette période de confinement.